16/01/2019

Femmes et SDF

 

Quand on parle SFD, on pense surtout "hommes". Mais les femmes, apparemment invisibles. représentent 40% des personnes à la rue en France. Et leur situation est très précaire, car pour une femme, être à la rue, c'est encore le risque  permanent d'agression.

L'excellent film "Invisibles" retrace le parcours chaotique et misérable de personnes laissées pour compte. Elles ont eu un métier, un toit, une famille, elles ont été aimées, appréciées. Pour mille raisons, leur vie a chamboulé. Plus d'argent, plus de toit, plus d'entourage. Leur seul réconfort "L'Envol" une structure d'accueil, où les assistantes sociales sont loin d'être des dames patronnesses. Seul gros souci, l'Envol va fermer, et tout le monde va se retrouver à la rue. Alors, il faut se bouger, Corinne Masiero (Capitaine Marleau dans la série du même nom))dans le rôle de directrice et Audrey Lamy dans celui d'assistante sociale vont multiplier les démarches pour trouver une issue à leurs protégées. Elles leur apprennent à soigner leur aspect, à mettre en valeur leurs (maigres) compétences. Bref à les transformer en travailleuses capables. Elles ont peu de temps. Trois mois, c'est peu. Alors, on ment un peu, on embellit la réalité et l'espoir renaît, fragile, mais tout de même bien ancré.

Jamais ce film ne tombe dans le voyeurisme ni dans la pitié condescendante. On voit des femmes,  certes démunies , mais souriantes et pleines d'humour. Elles retrouvent confiance en elles-mêmes et dans la société et surtout, elles nous démontrent que même dans les situations désespérées, on peut garder espoir et améliorer les choses. Dans ce film, les SDF ne sont pas des actrices, mais elles émergent directement de la rue et elles sont parfaites dans leurs rôles respectifs. Pleine d'humour et gaieté, l'histoire nous laisse pantois, autant par la performance des des personnages que par leur naturel. Un film positif et dynamique sur un sujet délicat et souvent traité avec une bienveillance forcée.

 

 

 

11:39 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Femmes et SFD

Quand on parle SFD, on pense surtout "hommes". Mais ces femmes, apparemment invisibles. représentent 40% des personnes à la rue en France. Et leur situation est très précaire, car pour une femme, être à la rue, c'est encore le risque  permanent d'agression.

L'excellent film "Invisibles" retrace le parcours chaotique et misérable de personnes laissées pour compte. Elles ont eu un métier, un toit, une famille, elles ont été aimées, appréciées. Pour mille raisons, leur vie a chamboulé. Plus d'argent, plus de toit, plus d'entourage. Leur seul réconfort "L'Envol" une structure d'accueil, où les assistantes sociales sont loin d'être des dames patronnesses. Seul gros souci, l'Envol va fermer, et tout le monde va se retrouver à la rue. Alors, il faut se bouger, Corinne Masiero (Capitaine Marleau)dans la rôle de directrice et Audrey Lamy dans celui d'assistante sociale vont multiplier les démarches pour trouver une issue à leurs protégées. Elles leur apprennent à soigner leur aspect, à mettre en valeur leurs (maigres) compétences. Bref à les transformer en travailleuses capables. Elles ont peu de temps. Trois mois, c'est peu. Alors, on ment un peu

 

 

11:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

07/01/2019

Alzheimer est parmi nous

Tous atteints d'Alzheimer? On peut le dire... malheureusement! Vous avez tout bien noté sur votre portable ou dans votre ordinateur: dates anniversaires de vos proches, leurs numéros de téléphone et les numéros que vous appelez le plus fréquemment, le code de la porte d'entrée, celui de vos cartes de crédits, etc.,etc. Vous n'arrivez plus à vous souvenir de votre propre numéro? Pas grave, c'est le cas de la majorité des gens. Alors vous avez aussi un calepin où vous avez carrément doublé les infos de votre portable au cas où... Vous adoré une certaine recette de soufflé au fromage, mais vous ne savez jamais combien de lait (ou de crème), il faut ajouter. Tout ça est noté, catalogué, numérisé et enregistré, tellement vous doutez de votre mémoire.  Vous faites bien sûr une liste de vos courses au supermarché, même si vous êtes rodés à cet exercice. Et vous tenez de toute évidence un agenda électronique ou manuscrit.

Mais pire encore, vous rencontrez une figure connue et vous voulez présenter cette personne à un ami, et, bang, le trou... Vous bégayez un nom ou vous esquivez la présentation. Vous avez loupé votre anniversaire de mariage? C'est déjà plus embêtant. Vous n'allez pas divorcer pour autant, mais vous semez le doute chez votre partenaire dans votre capacité à l'aimer.

On pourrait allonger la liste... Mais zut, j'ai un blanc. Je vous laisse donc la compléter à votre aise.

Tout ça n'est en définitive pas grave en soi. Mais finalement vos capacités mémorielles se laisseront mollement et paresseusement guidées par vos notes et vous ne les améliorez nullement. Ne vous faites pas de cheveux blancs (ils viendront naturellement avec la baisse de vos performances), tout le monde, ou presque, est atteint de cette forme précoce d'Alzheimer. Donc vous êtes en bonne (?) compagnie.

16:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |