12/02/2017

Non,nous n'irons pas tous en EMS

C'est mathématique... Aujourd'hui pour 80.000 seniors, il se dégage 5000 places d'accueil dans des établissements médico-socialisés. Et la situation ne va pas s'améliorer. Les projections de l'Office cantonal des statistiques prévoit qu'en 2030, les seniors représenteront le 20 % de la population. Alors lamentons-nous, nous allons rester sur le carreau devenir des SDF? Pas du tout, des solutions simples existent selon Cyrus Mechkat,architecte. Il faudrait construire des logements simples, modulables, adaptables aussi bien aux personnes âgées qu'aux handicapés. Sans bouleverser tout l'aménagement sans dépenser une fortune et en agissant progressivement, l'habitation pourrait se calquer sur les besoins de son occupant avec des moyens simples. En transformant une baignoire en douche (le poste le plus onéreux), en prévoyant des portes assez larges pour laisser passer les chaises roulantes, en ajoutant des poignées pour se cramponner si nécessaires...Bref les mesures sont innombrables et elles ont le mérite de correspondre aux besoins de chacun. Mais tous ces aménagements ne serviraient à rien sans le précieux soutien des aides à domicile U(IMAD) et la présence attentive des proches. L'entrée en EMS reculerait dans le temps et n'arriverait peut-être jamais. Une perspective apaisante pour une population vieillissante.

10:07 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.