21/03/2017

Cherche cabine de bain

Ah les jolies nouvelles maisonnettes... Un promoteur achète une villa déjà ancienne, disons de plus de trente ans, et il rentabilise le terrain en implantant  quatre à six nouvelles constructions "familiales". Deux étages, un escalier raide, pas de cave, pas de grenier. Tout beau, tout net, tout carré. Recherche architecturale nulle: bien lisse, bien béton brut, grandes vitres sur la haie du voisin. Donc zéro dégagement, un pet de terrain pour planter trois oignons de tulipes, poser deux fauteuils et un parasol, comme à la plage. D'accord, c'est une grande cabine de bain, mais c'est une maison minimaliste.

Regardez tout autour de chez vous, le schéma se répète à l'infini. Bien sûr, il faut créer des habitations familiales, ne pas perdre un pouce  d'espace et caser le maximum de personnes dans un minimum d'espace. Tout le confort moderne dans un trou de souris... Pourtant il y a des acheteurs, contents, ravis d'acquérir enfin un "sam suffit".

Ils auront déboursé bien plus d'un million pour être enfin sur leur terre. Tant mieux, les affaires tournent, l'économie du bâtiment va, donc tout va. Ritournelle connue. Chez nous, les cabines de bain se portent à merveille et leurs propriétaires sont heureux, que demander de plus?

16:41 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellent !

Écrit par : Pierre Jenni | 21/03/2017

Les commentaires sont fermés.