24/01/2018

Proches aidant

Franchement! Les proches aidant seraient valorisés par un "petit salaire" ? J'en doute fortement pour avoir joué ce rôle pendant de nombreuses années. Bien sûr qu'une somme même modique est toujours bonne à prendre. Mais dans le cas particulier, c'est plutôt une aide morale, une présence ponctuelle et des encouragements amicaux qui seraient nécessaire et qui feraient du bien.

J'ai suivi plusieurs séances de diverses institutions toutes pleines de bonne volonté à établir un rapport de "faisabilité" et de coûts éventuels. Là où il aurait été bienvenu d'agir, on se contentait de cogiter interminablement et de remuer le problème dans tous les sens. Les proches aidant sont tout dévoués, souvent à leur conjoint. Ils sont pleins de bonne volonté, consacrent leur temps, essayent de mettre un peu de bonne humeur et de gaieté dans les relations avec "l'aidé". Mais il y a des limites. Et le temps est un redoutable ennemi. A mesure que les mois, voire les années passent, la fatigue s'installe, la bonne volonté s'use. Parfois les relations se détériorent et atteignent certains jours un paroxysme. On en vient à se détester, à se demander pourquoi on en est arrivé là. Puis tout se calme et on repart pour un tour. Heureusement, qu'on peut compter sur l'Imad et ses interventions régulières aussi utiles pour le moral que pour les soins.

Bref, à mon avis ce n'est pas un "salaire" qui va améliorer la situation, mais un vrai soutien psychologique, comme les ecclésiastiques, par exemple, en apportaient autrefois. Et de grâce, arrêtons les palabres qui retardent tout processus et passons à l'acte. Les proches aidant devraient pourvoir se confier à une personne capable de les comprendre et de soutenir. Un membre de Sénectute  ou d'une autre association proche des seniors.

Je n'ai pas la solution, mais dans mon chemin de proche aidant, j'aurais bien aimé avoir une oreille attentive pour déverser régulièrement mes soucis er pouvoir ainsi recharger mes batteries.

11:50 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.