27/02/2018

Mettez-y le prix

Ce mois-ci a été décrété:"sans super-marché". Entièrement d'accord pour faire mes achats dans les petits commerces. Mais encore faut-il les trouver. Sur les Trois Chêne en tout cas, ils disparaissent inexorablement. Un marché modeste se tient (encore)le dimanche. Mais les prix... Des côtes de bette, deux artichauts, quatre œufs, deux poignées de rosette (belle salade verte), une tranche de fromage de brebis: 27 francs! c'est un marché de luxe. Alternative attrayante, le samedi matin à Gaillard, il y a des dizaines de stands qui étalent des marchandises de qualité  à des prix d'amis!

Autre exemple, pas moins parlant. Dans une boucherie du centre-ville, quatre cordons-bleus: 27 francs de nouveau. Alors qu'à deux pas de la frontière, le première boucherie rencontrée vous propose le même produit, en tout cas un tiers moins cher. Vous voulez continuer ? Aux Halles de Rive, cinq petites sucrines alignées dans un carton se paient 9 francs. Dans un super-marché franco-suisse, les mêmes  vous reviennent à 4,50 euros. Où est l'erreur. On va nous parler des frais généraux, des salaires, et tout le toutim qui diffèrent des deux côtés de la frontières. Bien sûr, c'est connu. Mais pour le consommateur, c'est ce qui sort de son porte-monnaie qui est important.

Autre alternative: se ravitailler chez le producteur, chez le maraîcher ou à la ferme. Dans certaines régions du canton, les Trois Chêne toujours, ces établissement se font rares et le dernier cultivateur du coin a vendu ses terrains à prix d'or. Vous n'allez pas prendre le volant et rouler des kilomètres pour quelques légumes. Ca coûte cher et ça pollue, pas écologique du tout... Donc, bon gré et surtout mal gré, vous vous rabattez, un peu honteuse et confuse, sur le premier super-marché à côté de chez vous. Un moment de honte est vite passé et devant la profusion de produits à prix "normaux" vous respirez de satisfaction.

Un mois "sans super-marché", c'est vite dit. Mais essayé, pas pu... Dommage.

 

07:58 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.