12/11/2018

Merci les CFF

Rentrant d'un séjour en Italie, nous montons dans le train près de Venise vers 17 heures. Impeccable de ponctualité le convoi part à l'heure. Saisis s'une petit faim, nous gagnons le wagon-restaurant. Là, on tombe  tout de suite dans la Swissitude. Peu de choix: salade de cervelas ou émincé à la Zurichoise. Va pour le cervelas, excellent d'ailleurs Pour le vin même choix restreint, la bouteille de Bordeaux est un peu contrastée avec les saucisses "chwuisses" . Mais les accompagne pas si mal en définitive.

Après des heures de roulement, Lausanne est en vue à 23 heures. Le train étant annoncé comme direct, nous ne bougeons pas jusqu'à ce que le haut-parleur nasille: "En fonction de travaux sur la ligne, le trajet se fait pas bus, etc..." Les non francophones ont dû se prendre la tête. Et les travaux? L'an passé déjà, le scénario était le même.

Nous étions rentrés avec un omnibus plein de jeunes en goguette. Bon, cette fois, ce sera le bus. Descente du train laborieuse à cause des marche très hautes et des valises très lourdes. Heureusement une rampe nous fait glisser sous-voie, mais il faut remonter. "A gauche, il y a des ascenseurs, annonce un employé prévenant." Pas un de ces engins marche. Il faudra se hisser sur les escaliers. Deux messieurs viennent à notre rescousse. Nous arrivons in extremis au bus et enfournons ns bagages dans le soute. A Genève, direction l'aéroport. Ah bon, il y a des passagers pour cette destination? Pas du tout, après quelques longs virolets, le chauffeur retrouve la route du lac. Il nous dépose devant Cornavin et aligne les valises sur le trottoir. Je récupère la mienne. Pas trace de celle de mon voisin... Il avait oublié d'ouvrir la porte de l'autre soute et a failli repartir avec ce précieux bagage. On l'a échappé belle.

Nous prenons un taxi avec un charmant chauffeur qui nous dépose devant notre porte vers une heur du matin, donc une heure plus tard que prévu! Merci les CFF.

11:51 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.